Le sous-préfet a découvert un village très dynamique

Catégories : Archives,Donzac

Dans le cadre de ses nombreuses visites au cœur des communes du département, le sous-préfet de Castelsarrasin Sébastien LANOYE avait un déplacement à Donzac où il fut reçu par le maire Jean-Paul TERRENNE, plusieurs de ses adjoints et agents communaux. Au cours de cette matinée, une réunion a permis au visiteur du jour de mieux connaître le pittoresque village à travers plusieurs secteurs. Pour le premier magistrat de la commune, ce rendez-vous était très attendu : «Cette visite rentre dans le cadre des liens entre les services préfectoraux et les communes. C’est pour nous quelque chose de très intéressant, important et positif que de recevoir le sous-préfet.»

Au programme, une réunion autour de la table du conseil municipal durant laquelle de très nombreux points furent abordés et étudiés, le représentant de l’administration ne fut pas avare de questions. De longs échanges eurent lieu sur le commerce local, les travaux en cours, le conservatoire de la ruralité, le pôle médical, l’agriculture, mais aussi les incivilités qui existent également dans les petits villages. Le sous-préfet LANOYE fut très à l’écoute du maire Jean-Paul TERRENNE.

La délégation a ensuite effectué un tour de ville à pied dans la petite cité donzacaise avec visite de plusieurs bâtiments, l’église, l’école, le pôle médical avec quelques haltes et échanges chez des commerçants et même des particuliers. À l’issue de cette matinée, le sous-préfet a tenu à se confier sur ce qu’il avait vu au cours de son passage à Donzac : «Je retiens plein de bonnes choses, je vous assure que c’est une commune très dynamique avec une équipe municipale qui s’investit beaucoup pour ses administrés. Ça ne manque pas de projets, il y a une réflexion très intéressante sur l’évolution du groupe scolaire. Je vois également au niveau du centre bourg une réfection complète qui rend le village particulièrement attractif et c’est vraiment une commune modèle avec le conservatoire des métiers qui demande à être dynamisé encore plus, une antenne de la maison de la santé avec les commerces et tous les équipements nécessaires à l’installation des familles.»

Source Revue de Presse : Extrait de la Dépêche en date du 10 février 2017

Auteur :Secretariat1