Réunion publique : le budget communal expliqué aux Donzacais

Catégories : Archives,Donzac

201606141968-full

Présenter le budget communal n’est pas un exercice habituel. En effet, la comptabilité publique a ses rouages que les citoyens n’ont, en effet, pas l’habitude de pratiquer. Jean-Paul Terrenne, maire, et le conseil municipal ont ainsi franchi le pas de la pédagogie financière en expliquant simplement la construction du budget communal. Le budget est, tout d’abord, le fruit d’un travail collectif qui traduit la mise en action des besoins pour la commune.

Cette réunion, où la population était conviée, avait également pour objectif d’échanger sur les choix et les projets que le conseil municipal a entérinés en 2016. Les deux animateurs de la soirée, le maire et la première adjointe Élisabeth Gaillard, ont ainsi effectué une présentation générale. Avant de parler chiffres, Élisabeth Gaillard a présenté les principes qui guident l’élaboration du budget communal, les sections fonctionnement et investissement, etc. Après la théorie, les propos ont été illustrés.

Côté budget de fonctionnement, l’enveloppe s’élève à 1 356 823 €, dont les principales charges sont, pour 39 %, le personnel communal ; pour 29 %, les charges à caractère général ; pour 15 %, le virement sur la section investissement, et pour 5 %, les subventions aux associations. Les recettes de fonctionnement proviennent, à 43 %, de la dotation de solidarité de la communauté de communes des Deux-Rives, soit 585 700 €; à 32 %, des impôts et taxes, et à 10 %, des dotations de l’état. Pour la section investissement, 904 775 € sont inscrits au budget 2016. 30 % seront consacrés à la sécurisation de la route du Port, 22 % à l’extension du pôle santé, 10 % à l’achat de divers matériels (polybenne, tableaux numériques, radars pédagogiques, auto-laveuse, cuves cimetière, panneau d’informations au Lac), 9 % à la régénération des pelouses du stade. La réunion s’est poursuivie avec le zoom sur les trois principales opérations d’investissement de l’année, avec le coût réel pour la commune (en déduisant les éventuelles subventions), et le point sur la maîtrise de l’éclairage public et le fleurissement.

La réunion publique s’est terminée par l’analyse de la dette, avec une capacité de désendettement de la commune à 5,3 ans.
Source Revue de Presse : Extrait de la Dépêche en date du 14 Juin 2016
Auteur :Secretariat1