Une cérémonie émouvante

Catégories : Archives,Donzac


La commémoration du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 est un événement important pour la vie d’un village.

Les Donzacais ont ainsi répondu nombreux à l’invitation du conseil municipal pour exercer ce devoir de mémoire.

Un cortège a traversé le village depuis la halle, au son du carillon de l’église, accompagné des nombreux porte-drapeaux avec, cette année, la présence de circonstance de deux Poilus. Les conseillers municipaux avaient, au préalable, distribué des bleuets et des drapeaux tricolores aux enfants.

Au-delà du souvenir, c’est, encore une fois, la présence nombreuse des Donzacais, et particulièrement les enfants accompagnés de l’Association de parents d’élèves et d’enseignants, qui a donné une connotation pédagogique et solennelle au moment où Jean-Paul Terrenne, maire, a pris la parole pour souligner l’importance de ce moment pour les nouvelles générations dans le contexte international actuel. Une cérémonie importante comme l’a rappelé Charles Merles, et émouvante lorsque la «Marseillaise» fut admirablement interprétée par les musiciens de la Lyre valencienne.

La lecture du poème «Liberté», de Paul Éluard, par une jeune collégienne du village a donné une dimension solennelle, et le lâcher de ballons au son du célèbre «Imagine», de John Lennon, organisé par l’Association de parents d’élèves, fut très apprécié.

La cérémonie fut suivie du verre de l’amitié à la salle polyvalente, où une exposition (visible en mairie jusqu’au 30 novembre) a été installée à partir de documents anciens transmis par des familles donzacaises.

Source : Revue de Presse La Dépêche du 14 Novembre 2018

Auteur :Secretariat1